Dieu... et religion ?



   Quand il est question de Dieu, nous pensons hélas tout de suite aux religions. Pourtant, les religions ne sont pas les « dépositaires » exclusifs de Dieu. Dans notre monde actuel, on les considère plutôt comme des procédures dépassées qui n’arrivent pas à nous faire comprendre le bût de nos passages sur Terre. On peut constater également, que les religions divisent plus qu’elles n’unissent.
 
  Les religions nous présente Dieu comme étant un personnage, ce qui vous conviendrez n’a pas vraiment de sens. Selon eux, Dieu serait un Personnage supposément plein d’amour pour ses enfants, mais qui peut aussi parfois être très cruel envers eux. Si cette représentation de Dieu pouvait convenir à nos ancêtres, aujourd’hui, les gens étant plus instruits et mieux informés, refusent de gober ce précepte. Il faut dire que les humains semblent avoir toujours éprouvé un besoin de croire et de s’accrocher à un Être Supérieur invisible, mais avec une apparence humaine.
 
   Comme de nos jours on rechigne à croire au Personnage, on a alors tendance à oublier qu’il existe tout de même une Énergie Invisible qui régit l’Ensemble des Univers. Combien de personnes qui prétendent ne pas croire en Dieu, admettent toutefois qu’une énergie provenant d’une Source quelconque les anime. Les religions nous enseignent également qu’il faut sauver notre âme. Mais qu’est-ce que l’âme
 ? Quel est son rôle ? Peu de gens sur cette Terre comprennent la vraie nature de l’âme humaine, et la fonction qu’elle occupe en chacun de nous. Pour mieux saisir les attributs de l’âme, consultez : Le curriculum de l'âme  
 
   À travers les siècles, les religions se sont auto-proclamés comme étant les seuls capables de nous tracer le chemin vers Dieu. Pour être honnête, on doit tout de même admettre que leurs enseignements, qui ont remplacés les antiques mythologies, ont permis de faire avancer la race humaine d’un cran. Toutefois, aujourd’hui, autre temps, autres mœurs, il est temps de se prendre en main et de rechercher une interprétation de Dieu qui soit plus réaliste que ce qui nous fut imposé de par le passé. Pour bien comprendre le Principe Divin, il vaudrait mieux faire table rase de tout ce que les religions nous ont enseigné, et repartir l’esprit libre et ouvert. La domination religieuse est enfin terminée. Actuellement, le monde s’ouvre à la connaissance. 
 
   L’homme, aussi matériel puisse-t-il se prétendre, perçoit habituellement en lui une lueur plus ou moins forte de spiritualité, et tente de développer cette dimension avec les outils qu’il repère tout au long de sa vie terrestre. On peut dire que consciemment ou non, l’homme a toujours cherché son créateur. Ce besoin d’une nourriture spirituelle peut être parfois voilé par l’ego, mais il existe néanmoins en chacun de nous. Nous insistons aujourd’hui sur l’importance de développer cette dimension spirituelle le plus tôt possible dans notre passage sur Terre. Plus vite nous comprenons le pouquoi de notre séjour en ce monde, plus facile et plus salutaire sera cette incarnation. Dieu cherche rien de moins qu’à conduire chaque être humain à un état de Perfection.
 
   Bien humblement, nous tenterons sur cette page de vous donner au moins une mince idée du Principe Premier que les religions appellent Dieu. Afin de nous délivrer de toutes pensées à consonnances religieuses, nous parlerons ici d’Énergie Suprême, et non de Dieu, car c’est bien une Énergie qui est l’agent actif à la Source de l’Ensemble des Univers. Notez qu’il est absolument impossible de contacter cette Énergie Suprême dans quelque Plan matériel que ce soit, aussi élevés, subtils, et invisibles soient-ils. L’Énergie n’est pas matérielle, et ne peut être perçue dans un monde régit par le temps. Jésus, les Anges, les Archanges, les Grand maîtres désincarnés, eux possèdent comme nous des électrons à noyaux négatifs, mais «
 Dieu » est au-dessus de tout ça. N’allez surtout pas croire que nous cherchons ici à « dévaluer » le Principe Premier, bien au contraire. Afin de mieux comprendre les Plans d’Existence,  consultez Hypothèse sur l'âme des êtres et des choses
 
   Imaginez si vous voulez, une Énergie Intelligente, Pure et Bienveillante, qui embrasse l’Ensemble des Univers visibles et invisibles. Les mots nous manquent bien sûr pour décrire correctement la Magnificence de cette Énergie. Aucun être humain, aussi mystique soit-il, ne peut concevoir la Réalité et la Grandeur de l’Énergie Suprême. Le plus fantastique que nous puissions imaginer ne représente même pas 1 % de la réalité. Ce Principe dépasse complètement l’entendement humain. Nous nous limiterons donc ici à tenter d’expliquer minimalement l’implication et l’influence de l’Énergie Suprême sur sa Création. Toutefois, avant d’aller plus loin, commençons par défaire une habitude tenace qui consiste à essayer de régler tous nos problèmes en implorant le ciel de nous aider.
 
   Les religions nous ont appris à prier et ont beaucoup insisté là-dessus. Hélas, avez-vous remarqué que les peuples qui prient le plus semblent être ceux qui ont le plus de problèmes
 ! Il vaudrait peut-être mieux s’y prendre autrement. Remarquez que prier en tant que tel n’est pas mauvais, mais nous devons d’abord agir en conséquence de ce que nous désirons vivre ou obtenir. Disons-le autrement : Travaillons d’abord à la résolution de notre problème ou à la réussite de notre projet. Mettons-y du cœur et tous les efforts nécessaires, ensuite, et ensuite seulement, on peut y ajouter une aide supplémentaire par la prière. Notez que parfois, tandis que nous prions pour quelque chose, notre voisin prie peut-être pour le contraire !
 
   Retenez bien que l’Énergie Suprême ne fera jamais le travail à notre place. Elle peut nous soutenir subtilement, et nous guider en nous plaçant dans un contexte favorisant notre réussite. Une certaine partie de cette Énergie nous est transmise pas nos chakras. On peut aussi compter sur l’Esprit, qui est un attribut de L’Énergie Suprême. Son influence dans les mondes matériels est incessante. L’Esprit cherche surtout à nous faire comprendre, pas apprendre. L’Esprit utilise souvent l’Intuition comme moyen de communication pour nous rejoindre. Dans d’autres situations, les réponses nous arriveront de façons que nous qualifierons peut-être de hasard, faute de saisir que L’Énergie Suprême y est pour quelque chose. Pour mieux comprendre les différences fondamentales entre l’âme et l’esprit, nous vous recommandons de consulter la page suivante
 L'âme et l'esprit
 
suite de ce texte


 
 1-1 
 



Créer un site
Créer un site