L'être humain est en quête d'amour


 
   En tout endroit du monde, l'être humain est en quête d'amour, car chacun est convaincu que seul l'amour peut sauver le monde, que seul l'amour peut donner un sens à la vie et la rendre digne d'être vécue. Mais il y a si peu de gens qui comprennent ce qu'est véritablement l'amour ! Il y a si peu de gens qui comprennent comment il s'éveille dans le cœur humain ! L'amour est trop souvent assimilé aux bons sentiments à l'égard d'autrui, à la bienveillance, à la non-violence, au dévouement. Mais ces choses-là ne constituent pas l'amour. L'amour jaillit de la conscience. Ce n'est qu'en voyant une personne telle qu'elle est au moment présent et non en fonction de notre souvenir, de notre imagination, de nos projections ou de nos désirs que nous pouvons réellement l'aimer ; sinon ce n'est pas elle que l'on aime mais l'idée qu'on s'en fait, non pas cette personne elle-même mais cette personne en tant qu'objet de notre désir.

   Le premier ingrédient de l'amour est donc de voir cet individu, ou cet objet, ou cette réalité telle qu'il ou elle est. Pour ce faire — et cela exige une discipline énorme —, il faut que vous renonciez à vos désirs, à vos préjugés, à vos souvenirs, à vos projections, à votre vision sélective des choses. Mais la discipline que cela exige est si grande que la plupart des gens préféreraient se jeter tête baissée dans les bonnes actions et le dévouement plutôt que de se soumettre au feu brûlant de l'ascétisme. Lorsque vous décidez de vous dévouer à quelqu'un que vous n'avez même pas pris la peine de regarder, répondez-vous aux besoins de cette personne ou aux vôtres
 ? Le premier ingrédient de l'amour est donc de voir l'autre, de le voir réellement.

   Le deuxième ingrédient est important pour se voir soi-même, pour diriger la lumière impitoyable de la conscience sur nos motifs, nos émotions, nos besoins, notre manque d'honnêteté, notre égoïsme, notre tendance à dominer et à manipuler. Il consiste à appeler les choses par leur nom, même si les découvertes et les conséquences que cela entraîne sont douloureuses. Si vous arrivez à prendre ainsi conscience de l'autre et de vous-même, vous saurez ce qu'est l'amour. Car votre esprit et votre cœur deviendront plus vifs, plus vigilants, plus clairs et plus sensibles
 ; vous développerez une perception nette, une sensibilité qui vous permettra de réagir adéquatement à tout moment et en toute situation. Vous vous sentirez parfois incité irrésistiblement à l'action ou, au contraire, à la retenue. Par moments, vous vous sentirez poussé soit à ignorer les autres soit à leur accorder l'attention qu'ils attendent. Parfois vous serez doux, accomodant, parfois dur et inflexible, catégorique et même violent. Car l'amour né de la sensibilité prend souvent des formes inattendues et réagit non pas en accord avec des principes et des normes préétablis mais avec la réalité condrète et immédiate. Les premières fois que vous connaîtrez ce genre de sensibilité, il est probable que vous éprouverez un sentiment de terreur. Car tous vos moyens de défense seront supprimés, votre malhonnêteté dévoilée et les murs qui vous protègent réduits en cendres.

   Songez à la terreur que ressent un homme riche lorsqu'il décide de voir de ses propres yeux la pitoyable condition dans laquelle vivent les pauvres, ou un dictateur assoiffé de pouvoir lorsqu'il se penche sur le sort tragique du peuple qu'il opprime, ou un fanatique, un bigot lorsqu'il se rend compte de la fausseté de ses croyances lorsque celles-ci contredisent les faits. La terreur qui s'empare de l'amant romantique lorsqu'il réalise que ce qu'il aime, au fond, ce n'est pas sa bien-aimée mais plutôt l'image qu'il s'en fait. C'est pour cette raison que l'acte le plus douloureux que puisse accomplir l'être humain, celui qu'il redoute le plus, est l'acte de voir. C'est dans cet acte de voir que naît l'amour. Mais il serait plus précis de dire que cet acte qui consiste à voir est l'Amour.

   Lorsque vous commencez à voir, votre sensibilité vous conduira non seulement à la conscience des choses que vous voulez voir, mais de tout le reste. Votre pauvre ego tentera désespérément de détruire cette sensibilité qui le prive de ses moyens de défense et le laisse sans protection, sans rien à quoi se raccrocher. Si vous vous permettez de voir, ce sera terrible. C'est pour cela que l'amour est si terrifiant, car aimer c'est voir, et voir c'est mourir. Mais c'est aussi l'expérience la plus merveilleuse, la plus passionnante qui soit. Car la mort de l'ego amène la liberté, la paix, la sérénité et la joie.

   Si vous cherchez réellement l'amour, attelez-vous sans tarder à cette tâche
 : voir. Songez à une personne qui vous est désagréable, et voyez vraiment vos préjugés en ce qui la concerne. Songez à une personne ou à une chose à laquelle vous vous accrochez, et voyez la souffrance, la futilité et la servitude que cette dépendance comporte, puis contemplez longuement et avec amour les visages et les comportements humains. Prenez le temps de contempler la nature avec émerveillement, le vol d'un oiseau, une fleur qui s'épanouit, une feuille sèche qui s'effrite, le courant d'une rivière, le lune qui apparaît, le profil d'une montagne se découpant sur le ciel. Alors, la dure carapace qui protège votre cœur s'amolira et il retrouvera sa sensibilité, sa tendresse. Les ténèbres qui vous empêchent de voir se dissiperont, votre vision deviendra claire et pénétrante, et vous saurez enfin ce qu'est l'amour.

Anthony De Mello

 
 

 
Page 1     Dieu... et religion ?   André A. Bernier

Page 2     Les enseignements de Jésus   André A. Bernier


Page 3     Table des matières, Le Livre d'Urantia   Le Livre d'Urantia

Page 4     Le monde invisible   
Omraam Mikhaël Aïvanhov   

Page 5     La vraie idée de Dieu   Grace Gassette et Georges Barbarin


Page 6     La religion   Placide Gaboury

Page 7     
Le processus d'une cause de canonisation   Communauté de l'Emmanuel

Page 8     
Les 12 apôtres   gotQuestion.org

Page 9     
Omraam Mikhaël Aïvanhov nous parle de Dieu et de religion   O. M. A.     

Page 10   
Les diocèses du Québec   Wikipedia

Page 11   
Le Catholicisme et le célibat des prêtres   Wikipedia

Page 12   
La réalité spirituelle   Roger Bouchard

 
 


 

 
 44 
 



Créer un site
Créer un site